Comment organiser une baby shower surprise ?

06 Fév Comment organiser une baby shower surprise ?

Bébé n’est pas encore là, mais c’est déjà une petite star en puissance ! Fille, garçon, point d’interrogation : il est au centre de toutes les attentions. Et ce n’est qu’un début… Alors, avant son arrivée, pourquoi ne pas saluer celle-sans-qui-rien-n’aurait-été-possible : la maman ! Que vous soyez son amie, sa sœur ou même son chéri : vous êtes son meilleur atout pour lui offrir une parenthèse bien méritée. Découvrez toutes les ficelles pour organiser une Baby Shower surprise !

Vous avez dit Baby Shower ?

A priori, si vous êtes tombé sur cet article, c’est que vous vous connaissez un peu le concept… Mais ne sait-on jamais, peut-être êtes-vous arrivés sur cette page totalement par hasard. De là à y voir un signe… on vous laisse juger 😉

En deux mots : une Baby Shower est une fête prénatale d’origine anglo-saxonne, célébrée en l’honneur de la maman et de l’arrivée du bébé.

Le concept est assez simple : réunir la maman et ses copines le temps d’une après-midi dans une ambiance girly pour se laisser aller aux confidences, se challenger autour de petits jeux, tout en savourant des douceurs à 1000 calories la bouchée. En bref : un merveilleux prétexte pour partager du bon temps avant le big bang.

Traditionnellement, la fête se déroule « entre filles » : un climat plus propice aux confidences et au partage d’expérience. Mais rien n’empêche d’inviter aussi le papa, la famille, ou des copains.

Surprise surprise !

Certaines mamans tiennent à organiser leur Baby Shower elles-mêmes. D’autres n’osent pas passer le cap de l’auto-célébration. Parfait : c’est là où vous intervenez ! Organiser une fête prénatale surprise est une initiative très touchante et émouvante. Préparez les mouchoirs, les hormones ne sont pas une légende… #chutesduniagara

Les étapes d’une fête prénatale réussie

Etape 1 : planifiez la fête

Pour organiser une Baby Shower, le timing est important. Parce que la grossesse reste quand même une période délicate, on conseille de planifier la fête pour le 7ème ou 8ème mois, quand la maman et le bébé vont bien. Un week-end après-midi de préférence.

Synchronisez vos montres en prévenant tout le monde 4 à 6 semaines à l’avance. Comme pour un mariage, vous pouvez envoyer de jolies cartes (lien vers cartes Baby Shower) que les invités garderont, mais à défaut, un mail fera aussi l’affaire.

Bien évidemment, assurez-vous avant tout de la disponibilité de la principale intéressée. Vieille comme Hérode, la technique de la fausse invitation à dîner fait toujours ses preuves. Entourez-vous de complices !

Etape 2 : trouvez LE lieu

Traditionnellement la Baby Shower a lieu au domicile des futurs parents. Dans le cas d’une fête surprise, cette option est tout à fait envisageable, mais vous devrez compter sur la complicité du papa pour vous laisser le champ libre (la déco, cela prend du temps. On en reparle bientôt).

Au cas échéant, vous pouvez organiser cela chez un proche. Parfait si celui-ci dispose de plus de place, ou d’un jardin pour une ambiance garden party. Certains restaurant ou cafés peuvent aussi vous accueillir, mais à moins de les privatiser, vous ne serez pas au top de l’intimité…

Etape 3 : soignez le décor

La magie du moment tient beaucoup au décor ! Il ne s’agit pas d’un simple rendez-vous entre copines dans un bouiboui du coin. La décoration a le pouvoir de donner le ton, une ambiance, et une teinte particulière à ce moment.

Parce qu’il faut commencer quelque part, nous vous conseillons de choisir un thème. Essayez de trouver un univers qui corresponde à la maman. Cela peut être un couleur, un personnage attachant , un style comme le vintage, ou plus classiquement un genre : garçon / fille… Certains vont même jusqu’à coordonner le thème à celui de la chambre de bébé !

Une chose à retenir : l’essentiel de la décoration s’articule autour du buffet. Les gourmandises sont mises en valeur par de jolis accessoires coordonnés : on appelle cela une « sweet table ».

Vous pouvez mettre en scène des ballons, des banderoles, des fanions personnalisés, une nappe, des cake toppers, de la vaisselle, quelques fleurs fraiches… L’imagination est votre seule limite ! Selon votre temps, vous pouvez réaliser de nombreuses décorations vous-mêmes, et notamment l’indispensable gâteau de couche, le « diaper cake ». Voici un petit tuto, il en existe bien d’autres.

L’installation de la décoration demande du temps… Pour être efficace le jour J, nous vous conseillons de faire des essais préalables, ou de vous appuyer sur un croquis.

Etape 4 : charmez les papilles

En plus d’être beau, le buffet se doit d’être bon… Alors on ne lésine pas sur les gourmandises ! Les cupcake et les sablés sont parfaits pour cette occasion, mettez les amies à contribution ! Pensez aussi aux boissons (sans alcool pour une solidarité totale avec la maman), et pourquoi pas : un « candy bar » (un bar à bonbons).

Astuce de pro : soignez toujours les contenants. Les bonbonnières en verre de notre enfance font toujours leur petit effet….

Etape 5 : rythmez la journée

C’est assez rare de se retrouver toutes ensemble… Les discussions vont bon train et on ne se lasse pas d’égrainer les derniers potins. Cependant, rappelons-le : une Baby Shower n’est pas un jour comme les autres ! Pour que ce moment reste inoubliable, vous pouvez prévoir des petits jeux en phase avec l’état d’esprit de la maman. Et la palette est large…

Les devinettes remportent toujours un franc succès :

  • « mais ça c’était avant » : chacune amène une photo d’elle bébé, et il faudra retrouver qui est qui
  • le tour de ventre : chacune coupe un fil censé correspondre à la circonférence de la maman
  • un blind test de comptines
  • un quizz sur cette espèce étrange que l’on appelle les parents

Les créations collectives font de beaux souvenirs :

  • un body à personnaliser avec des stylos textiles
  • un tableau pour le bébé, avec des photos à coller, jolies images, paillettes etc…
  • le carnet des prédictions : avec toutes les prophéties des taties : « il/elle aura les yeux…., les cheveux, s’appellera…, aura le caractère de cochon de …. »

Nous vous concocterons bientôt des fiches d’activité clé-en-main !

L’(épineuse) question des cadeaux

Une Baby Shower à l’américaine ne se conçoit pas sans une grande séance de déballage cadeaux, souvent plus chers les uns que les autres. En France, cet esprit de surenchère a plutôt tendance à mettre mal à l’aise.

Pour faire plus simple, vous pouvez demander une petite participation aux invités qui servira à payer la déco, le buffet, voire un petit cadeau symbolique à la maman (soin en institut, bijou fantaisie…)

Si la maman a déjà diffusé une liste de naissance, vous pouvez aussi vous cotiser pour acheter une pièce ensemble. Certains organisateurs préfèrent laisser les invités complètement libres. Prévoyez dans ce cas un espace pour déposer les présents.

Les petits plus d’une Baby Shower réussie

Comme pour un mariage, vous pouvez remercier les participants en leur offrant un petit cadeau souvenir : sachet de jolis bonbons (coups de cœur pour les bonbons à l’ancienne ), petits chocolats enveloppés dans du papier transparent et attachés par un ruban. Le must du must : fabriquez vos propres étiquettes !

Prenez un maximum de photos, et n’oubliez pas d’immortaliser votre déco !! Et enfin, pour l’ambiance, prévoyez une petite playlist collective, via Spotify par exemple.

Vous voilà fin prêt(e) !
D’autres idées à nous suggérer ?

Facebooktwitterpinterestinstagram
Lise
johann@uptivize.fr
Aucun commentaire

Publier un commentaire